10_CONSEILS_POUR_2015_ASSO

 

Si vous n’avez pas lu l’article lié à cette page, retrouvez-le ici

1. COMPRENDRE

La logique associative étant différente de la logique marchande, il est important de comprendre les enjeux de la communication appliquée à votre structure. Elle s’adresse à de nombreuses cibles internes et externes, c’est pourquoi vous devez porter une attention particulière à chacune d’elles, afin de définir les objectifs et les messages adéquats.

2. S’APPROPRIER

Les codes de la communication dite marchande répondent à des objectifs qui s’appliquent également au monde associatif. Les associations, souvent très frileuses à l’idée d’être comparées à une structure marchande, ne devraient pourtant pas s’en offenser. Le cœur de votre projet ne sera jamais celui d’une entreprise, et HEUREUSEMENT. Mais la communication est clé dans votre développement. Cette année donc, on porte un œil nouveau sur la communication et ses bienfaits !

3. STRUCTURER

Décider, anticiper, planifier, budgéter… Autant de verbes que vous connaissez par cœur lorsqu’il s’agit des missions de votre association. Mais qu’en est-il lorsqu’ils s’appliquent à la communication ? Si vous êtes de ceux pour qui communiquer s’articule avec « dernier moment », alors mon conseil ne saurait que trop vous concerner. Structurer votre communication, c’est donner de l’ampleur à vos missions et valoriser votre association !

4. VEILLER

Les associations ont tout à gagner à ne plus hésiter lorsqu’il s’agit de communiquer. Les médias, le Web, les journaux… L’associatif est au cœur de l’actualité, on ne demande qu’à vous y faire une place. Aiguisez votre sens de l’opportunité, n’attendez plus que l’on vienne vous chercher, cette année vous ouvrez de nouvelles portes à votre communication associative !

5. ÉLARGIR

Les champs d’application de la communication sont vastes et ne demandent qu’à être cultivés. Ne vous contentez pas de rédiger et de mettre en forme votre rapport d’activité, de faire des flyers dispersés aux quatre vents, de bloguer à qui voudra bien vous lire. Réfléchissez concrètement à ce dont vous avez besoin. Réfléchissez à ce que vous voulez pour votre structure. Attirez les passionnés, les engagés balbutiants. Ils attendent de savoir que vous êtes là, dites-le leur vraiment. Fédérez d’abord les communautés prêtes à vous écouter !

6. DÉDIER

Il n’y a pas de secret, pour une communication bien menée et efficace, deux ingrédients sont indispensables : du temps et un minimum de budget. Il y a toujours possibilité de réduire les coûts, en faisant preuve de créativité, mais le temps à investir pour la mettre en œuvre, lui, ne peut se réduire. La communication associative repose sur cette spécificité qu’elle créée du lien. Comme dans toute relation, on doit prendre le temps de tisser des liens. Alors cette année, on ne communique pas à la dernière minute, on s’investit à 100% !

7. IMPLIQUER

Vos parties prenantes quelles qu’elles soient sont une richesse pour votre association. Ce sont elles, avec VOUS-MÊME, les premières ambassadrices de votre projet associatif. Communiquer d’abord envers celles-ci ne vous coûtera rien, ou pas grand-chose et vous apportera beaucoup. Besoin de nourrir votre site Internet, votre blog, vos réseaux sociaux, d’inciter à l’engagement.. ? Demandez des témoignages, faites des reportages vidéo, des articles… Vos membres ou adhérents, j’en suis sûre, seraient ravis de vous aider à valoriser votre beau projet !

8. CLAMER

A la base de votre engagement il y a une passion, un engagement. Dites-le haut et fort. Faites sur votre structure toute la lumière qui lui est due. La valeur de votre projet et sa légitimité doivent être défendus. Par ailleurs, valorisez aussi le fait que l’engagement associatif nourrit de multiples pans de la vie personnelle ET professionnelle. Il n’y a pas de « petite association de quartier ». Il y a des gens passionnés, enthousiastes, engagés. Là se trouve une autre de vos richesses. Ne soyez pas modestes, pourquoi le seriez-vous ?

9. S’ENTOURER

Si vous vous sentez crouler devant l’ampleur de la tâche communication, n’hésitez plus, entourez-vous de ceux qui savent. Si vous n’avez pas les moyens, pensez au Service Civique, aux étudiants, aux bénévoles, qui seraient une nouvelle fois ravis de vous soutenir dans l’effort. Courage, il y a toujours une solution !

10. (RE)CONNECTER

Surtout, surtout, ne jamais perdre de vue le projet associatif au profit de la logique gestionnaire uniquement. L’un ne va pas sans l’autre, je vous l’accorde. Mais que serait une association aux mécaniques bien huilées sans un beau projet à porter ? Une entreprise. Alors oui, il vous faut des financements, il vous faut rendre des comptes, mais il faut surtout répondre à des enjeux auxquels les entreprises ou l’État sont parfois dans l’incapacité à y répondre. Transmettez vos idées, vos valeurs, faites parler de votre mission, la société en a besoin !

BONUS : PATIENTER!

Il s’agit de mon conseil le plus avisé. En communication il est affaire de patience, car un public ne se constitue pas du jour au lendemain. Laissez le temps à vos communautés de faire le bouche-à-oreille, de vous valoriser auprès de leurs proches et réseaux… Vous verrez, c’est promis, tout vient à point à qui sait attendre !

 

Sur ces bonnes résolutions, je vous souhaite une excellente année 2015, pleine de réussite, de joies et de bonne humeur !

Très vite sur le blog, de nouvelles astuces pour vous accompagner dans la réalisation de vos bonnes résolutions de communication :)

Commenter l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s