Portrait d’entrepreneur #5 : Florence Jacquet, Arts Florence et Fragrances Bien-être


Les rencontres d’entrepreneurs continuent sur le blog, avec cette semaine à la Une, Florence JACQUET, une entrepreneure « made in France », fondatrice de Arts Florence et de Fragrances Bien-être.

Ces deux activités, Florence les mène de front. L’une dédiée à la création artistique contemporaine, l’autre à la vente de produits naturels et bio, en un mot, au bien-être.

Je vous laisse découvrir le portrait de cette femme, véritable serial-entrepreneure, débordante d’énergie, aussi passionnée qu’inspirante!

Présentations

artsflorence - florence  jacquet
Florence JACQUET, fondatrice d’Arts Florence et de Fragrances Bien-être

« Ma vision de la réussite c’est propager l’envie autour de soi de s’investir à son tour »

Bonjour Florence, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Florence Jacquet, trentenaire, ancienne Parisienne posant ses valises à Angoulême : ville de l’image qui m’est chère.

Un signe particulier ?

Patiente, tenace, je sais ce que je veux.

Un leitmotiv ?

Aller toujours plus loin et plus vite, repousser les limites.

Un trait de personnalité en particulier ?

Persévérante, battante.

Quels sont vos centres d’intérêts, vos passions?

Bien que je sois une passionnée des arts, je n’en reste pas moins curieuse de beaucoup d’autres choses qui nourrissent mon travail. La lecture, la musique, la décoration, l’architecture, l’histoire, la philosophie. Je suis proche de la nature et suis sensible aux questions liées à l’environnement.

Pouvez-vous partager avec nous vos objectifs personnels et professionnels ?

Mes objectifs personnels je les estime atteints. J’ai fait ce que je voulais et construit ma vie par moi-même en suivant toujours mon instinct. Il reste à entretenir la chose. 

Professionnellement, mon objectif est de remettre en avant cette activité qu’est la pratique de l’art et que j’avais mise entre parenthèses. La faire connaître, la développer et continuer d’y prendre du plaisir.

Quelle est votre activité ? A qui s’adresse-t-elle ?

En ce qui concerne Arts Florence, il s’agit purement et simplement de création artistique. Je crée comme un peintre peint ses toiles, pour le plaisir, pour m’exprimer, mais aussi sur commande.

Cette activité s’adresse au tout public, à tout amateur d’arts et de couleurs, d’illustrations.

S’agit-il d’une passion ?

Oui, j’ai toujours été attirée par la peinture, le dessin, les arts en général, depuis mon plus jeune âge. On m’a toujours dit que j’avais de l’or entre les doigts.

Face aux demandes répétées, je remets en scène le côté artistique avec Arts Florence, car j’en ai retrouvé l’envie et le plaisir.

Quel est votre savoir-faire ? Quelle est votre vision de ce métier ?

Je suis une touche-à-tout. Mais le coeur de ma vision, c’est de faire de la qualité ; créer, me diversifier. Pour ne pas m’enfermer dans un style.

Lorsque c’est possible, je privilégie les techniques à l’eau, plus écologiques et moins toxiques.

Quelles sont vos compétences en la matière et quelle est votre spécialité ?

Comme je le disais, je suis une touche-à-tout, mes créations s’étendent des arts contemporains, à la peinture sur toile, en passant par la décoration, par la réalisation de fresques ou d’objets décoratifs par exemple, ou encore comme les faux marbres, les marqueteries de pierres dures.

J’aime travailler le bois, utiliser les patines, le stuc, le béton ciré et j’en passe.

Je m’adonne également à l’illustration, ainsi qu’au body et face painting.

Pour cela, bien que j’ai appris beaucoup en « mettant les mains dedans », j’ai suivi un cursus orienté vers l’art. J’ai étudié les arts appliqués, la communication visuelle et la publicité. J’ai complété ces formations par des formations plus courtes, en me spécialisant dans les arts décoratifs et le maquillage.

Quelle est votre motivation et qu’est-ce qui vous a poussé à en faire votre métier ?

Ma plus grande motivation c’est la demande du public, les gens, les acheteurs qui aiment et qui vous poussent donc à aller plus loin, à vous surpasser et à créer de nouvelles choses.

Cela amène à vivre de nouvelles expériences.

Profil d’entrepreneur

Quelle entrepreneure êtes-vous ?

Je suis perfectionniste et exigeante envers moi-même, ce qui est un plus, mais pas toujours : il faut aussi savoir manier l’art de la souplesse.

Je travaille à l’instinct, j’essaye, je fais des petits tests pour sonder, je vois le moment venu tout en ayant bien étudié et pensé le projet.

En ce qui concerne les aléas de la vie d’entrepreneur, je gère les problèmes lorsqu’ils se présentent. Je pense qu’il ne faut pas se focaliser sur les problèmes que l’on pourrait avoir. Cette attitude mobilise et puise de l’énergie pour rien et ne fait pas avancer. Elle peut s’avérer contre-productive, nous faire stagner.

Et puis, un autre point, commun je pense à tous les entrepreneurs, c’est que je ne compte pas mon temps.

Le plus gros risque pris : tout laisser pour vivre ma vie.

La meilleure décision : remettre cette activité en route et la vivre pleinement.

La pire décision : faire ce que les gens attendaient de moi, pour leur faire plaisir ou ne pas les décevoir. C’est ce que j’ai fait un temps et je n’étais plus moi. J’ai pris conscience que j’allais à contre sens de ma vision des choses.

Votre force : la persévérance et la patience qui m’amènent à mon but, à ce que je veux, même si cela doit prendre des années.

Votre faiblesse : Chut !! Il ne faut pas tout dire!

Votre devise : Oser entreprendre !!!

Qu’est-ce qu’être entrepreneur d’après vous ?

Se lancer dès qu’on a une idée et ne jamais arrêter d’en chercher de nouvelles.

Il ne faut pas perdre trop de temps à chercher le concept parfait, le business plan idéal… Ils n’existent pas. L’entrepreneuriat comporte une part de risques qu’il faut savoir surpasser.

Que souhaitez-vous partager au travers de cette entreprise ?

Je souhaite partager un savoir-faire, une vision. Montrer que l’on peut créer des choses avec ses doigts, ses mains, son esprit et le valoriser, parce que ça a le mérite d’exister.

J’ai travaillé dans la communication, la publicité et la décoration et parcouru divers pays. J’ai tout laissé et fait force. J’ai auto-financé un parcours de combattante et de soins ces dernières années et entrepris de changer de vie. C’est cela qui se traduit au travers de mes initiatives.

J’ai créé le site et la marque Fragrances bien-être, pour laquelle je sélectionne des produits bio de qualité. Mon objectif est de sensibiliser et de donner accès à des produits garants d’une meilleure santé et vitalité. Ce projet a été la première étape de mon parcours de reconversion.

La valeur phare qui guide ces projets c’est la création, peu importe la définition que chacun donne à ce mot.

Lorsque les clients font appel à mes services artistiques ou commandent les produits Fragrances Bien-être, c’est avec moi directement qu’ils traitent. Je suis investie à tous les niveaux.

La qualité du travail, des services, je m’efforce de proposer une expérience unique en son genre.

Quelle est votre vision de la réussite / du succès ?

S’invertir à fond, croire à ce que l’on fait. Ma vision de la réussite c’est de voir et d’entendre que ce que l’on fait plaît, de voir des gens étrangers à l’atmosphère artistique s’y ouvrir et s’y intéresser. Propager l’envie autour de soi de s’investir à son tour.

L’importance est de rester libre tout en progressant et en s’épanouissant. Ne pas trop se prendre au sérieux ou attraper la grosse tête, comme on le voit souvent.

En tant que femme, pas seulement en tant qu’entrepreneure, que souhaitez-vous dire aux femmes et aux hommes qui liront cette interview ?

J’espère que certaines personnes auront envie de se lancer, de vivre cette aventure qui est passionnante et peut aussi être fatigante ou épuisante à certains moments. Mais qui malgré tout, vaut de s’y investir. Il faut oser pour ne pas avoir de regret.

Communication

Pouvez-vous partager les outils de communication que vous avez mis en place pour vous développer ?

J’ai créé le site Arts Florence avec une identité visuelle forte et contemporaine. J’ai pris le parti d’un côté graphique très épuré.

J’ai choisi d’accompagner ma marque d’un slogan : « Une artiste made in France ». Etant française, je crée et réalise tout en France, je souhaitais valoriser cet aspect de mon travail.

Le site va s’ouvrir prochainement à la vente en ligne. J’y réfléchis depuis un certain temps et prépare la mise à jour du site.

Il y a aussi le blog du site, qui est un plus.

J’ai créé et mis en place une fanpage sur Facebook ainsi qu’une page Google+.

Ces deux réseaux sociaux sont complémentaires. Facebook est le réseau social le plus utilisé et Google+, c’est Google (!), ce qui est important je pense, pour le référencement du site. Cela offre de nombreuses possibilités : donner de l’info, partager des photos, des liens. C’est incontournable à l’heure actuelle et c’est gratuit! 

L’autre point : la carte de visite à avoir avec soi. Il m’a semblé important de choisir un format différent, actuel, qui rappelle la charte graphique du site. Une carte chic qui se démarque. J’ai choisi de mettre un QR Code personnalisé qui amène les curieux sur le site. Choisir l’épaisseur du support et la matière est aussi important. Le plus, c’est d’en faire faire l’impression en imprimerie plutôt que chez soi, car le rendu est plus professionnelle.

La carte de visite est la première chose que l’on voit, donc je pense qu’il faut en jouer pour se différencier, attirer le regard, interpeller, pour que la personne à qui on la donne la conserve et que la précieuse ne finisse pas la poubelle, comme c’est souvent le cas.

Je n’ai pas utilisé le flyer. Cet outil est bien mais en complément seulement, pour un événement par exemple, à des endroits ciblés. Mais ça se jette, il suffit de regarder les rues.

Je suis présente dans le livre des artistes contemporains

J’ai mis en place un communiqué de presse pour la présentation générale d’Arts Florence.

J’ai également obtenus plusieurs parutions sur des blogs et médias depuis septembre.

Je travaille actuellement sur un album d’illustrations que j’ai décidé d’auto-produire et d’éditer, gardant ainsi le contrôle de A à Z. J’ai choisi une imprimerie de la région, faisant travailler une entreprise locale qui a l’habitude des tirages pour le monde de l’image et de la BD.

Le livre a évolué depuis janvier, doublant en volume de pages, changeant de format et de qualité : 80 pages format A4 à la Française, couverture cartonnée livre d’art. Il s’agit d’une création unique et originale. Cela s’appellera «  Grobert s’amuse », un personnage rond sympathique, attirant, farceur, joueur, plein de surprises.

Tout est en imprimerie. Je suis en attente du numéro d’ ISBN qui est obligatoire pour la commercialisation. Si c’est bon, la sortie est prévue vers le 15 Avril 2015. Il sera disponible à la vente sur le site. Et je devrais avoir une place sur un guide d’achat.

Cela promet de belles choses, dont une présence éventuelle pour la prochaine édition du Festival de la Bande dessinée d’Angoulême. Des choses seront faites progressivement autour de ce livre et du site. Mais je ne vous en dis pas plus, c’est la surprise!

Un dossier de presse sera fait pour le présenter aux médias.

Rendez-vous à ce moment là sur le site et en attendant, sur la fanpage.

Avez-vous eu des retombées suite à leur mise en place ?

Des prises de contacts, des demandes, des articles. Certains médias sont intéressés par la suite. En bref, du positif.

Engagements

Êtes-vous engagée dans le mouvement associatif ? (bénévole, membre, adhérent, donateur)

Je ne le suis plus par manque de temps. J’envisage de m’y investir plus activement dès que je pourrai me le permettre.

Néanmoins, je soutiens encore et toujours la lutte contre le SIDA, notamment le Sidaction.

Que pensez-vous des partenariats entreprises-associations ?

Cela peut être positif pour des deux côtés. Il faut que ce soit gagnant-gagnant pour une meilleure efficacité et implication de chacune des parties.

Et la dernière…

Comment voyez-vous la suite ?

Avec optimisme !

 

Publicités

Commenter l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s