Portrait d’entrepreneure #1 : Elisabeth CALANT, conseillère en image


Aujourd’hui j’ai l’immense plaisir d’inaugurer la rubrique « Portraits d’Entrepreneurs » sur le blog.

Une rubrique qu’il me tenait à cœur de créer, afin de rendre hommage à ces hommes et ces femmes qui se lancent dans cette belle et folle aventure qu’est l’entrepreneuriat.

J’ai voulu ces interviews orientées davantage sur l’entrepreneur que sur son entreprise. Une manière de montrer la « face cachée » de ces entrepreneur(e)s, qui sont avant tout des gens passionnés et désireux de partager une vision personnelle de leur savoir-faire.

J’ai fait récemment la connaissance d’Élisabeth CALANT, femme passionnée et déterminée, dont la spontanéité naturelle et l’engouement pour son projet m’ont séduit. Je lui souhaite le meilleur pour la suite!

Élisabeth est conseillère en image, elle a accepté d’être le tout premier Portrait d’Entrepreneur de la rubrique. Je vous laisse découvrir son interview.

Présentations

Elisabeth CALANT, conseillère en image. Avant tout femme passionnée
Elisabeth CALANT, conseillère en image. Avant tout, femme passionnée

Bonjour Élisabeth, peux-tu te présenter?

Bonjour, je suis CALANT Élisabeth j’ai 38 ans et j’habite à Vayres en Gironde.

Un signe particulier?

Je me considère comme une « révoltée » des injustices qui portent atteinte aux humains.

Ton leitmotiv?

Ne rêve pas ta vie, vis tes rêves…et stay strong!

Un trait de personnalité en particulier?

Je dirais que je suis quelqu’un de tenace, mais je sais reconnaitre mes torts.

Quels sont tes centres d’intérêts, tes passions?

J’aime le sport (jogging, Zumba) des sports qui vous vident la tête. Pour l’instant j’ai arrêté par manque de temps.

Le théâtre aussi. J’ai fait partie de deux troupes, mais j’ai arrêté pour mieux me consacrer à mon projet.

Je pratique la KIZOMBA (danse latino-angolaise) depuis quelques temps avec mon mari, cela nous permet de nous retrouver.

J’adore lire (je suis une fan de Guillaume MUSSO). Ses histoires me transportent, il mêle la réalité à l’utopique, nous faisant presque croire que cela pourrait arriver.

Et enfin, les voyages. Découvrir de nouvelles cultures et les inculquer à mes enfants est une réelle passion.

Peux-tu partager avec nous tes objectifs personnels et professionnels ?

Mes objectifs personnels étaient de me marier, d’avoir des enfants. Aujourd’hui, de ce côté-là, je suis comblée. J’ai un mari adorable et trois superbes enfants.

Professionnellement, je suis en train de faire que mon rêve se réalise au travers de mon projet d’entrepreneuriat.

Quelle est ton activité ? A qui s’adresse-t-elle ?

Mon activité sera le conseil en image. Elle s’adressera aux particuliers et aux entreprises souhaitant maîtriser davantage leur image.

S’agit-il d’une passion ?

Oui. Ma passion est réellement le conseil, accompagner ces hommes et ces femmes dans la réappropriation de l’estime et de la confiance en soi.

Ce sont des choses qui me touchent, c’est intime. Sans estime de soi, sans confiance en soi, peut-on prendre des décisions ou oser ? Peut-on avancer dans la vie de manière sûre ? Peut-on, tout simplement, s’imposer tel que l’on est réellement ?

Entrer dans la vie active, changer de profession, devenir maman, divorcer, vivre une rupture de vie, prise ou perte de poids, créer son entreprise…. Ou simplement pour le côté ludique. Ce sont autant de déclencheurs et de bonnes raisons pour avoir recours au conseil en image.

Quel est ton savoir-faire ? Quelle est ta vision de ce métier ?

Il faut savoir être à l’écoute. La discrétion est importante, car il doit y avoir une relation de confiance entre le conseiller et son client. L’objectif est de lui proposer le style le plus adapté à sa personnalité, en fonction de son environnement personnel et / ou professionnel.

Le conseiller se doit d’être un bon coach et un peu psychologue. Une formation est nécessaire en plus des techniques de base.

Quelles sont tes compétences en la matière et quelle est ta spécialité ?

J’ai 10 ans d’expérience dans le commerce, dans le milieu du luxe. Ensuite, je suis devenue assistante maternelle durant cinq ans.

J’ai la fibre commerciale, le sens de l’accueil et du service. L’écoute, la communication et la disponibilité ont été développés au cours de ces expériences, de manières différentes. Ce sont mes points forts pour cette reconversion.

As-tu une formation dans ce domaine, quels sont tes diplômes ?

J’entreprends ma reconversion. La formation débutera en mai-juin 2015.

J’ai un BAC commercial actions communications commerciales.

En parallèle, je suis dans l’attente de mon CAP petite enfance, que je viens de passer par la VAE (Validation des acquis de l’expérience) afin de valider cette expérience professionnelle.

Quelle motivation se cache derrière ce beau projet ?

Plusieurs motivations m’animent. Tout d’abord, comme je l’ai expliqué tout à l’heure, c’est une passion de conseiller, de valoriser l’autre et de lui apporter l’essentiel : la confiance et l’estime de soi. Je l’ai moi-même vécu. Aussi, le simple fait d’apporter un bien être, une aisance aux autres me comble.

Ensuite, être mon propre chef. Mon vécu professionnel en a été le déclencheur.

Profil d’entrepreneur

Quelle entrepreneure es-tu ?

J’envisage de vivre cette aventure avec passion et ténacité.

C’est un peu comme mon 4ème bébé ce projet. L’image qui pourrait décrire le mieux ma façon d’entreprendre serait « férocement, comme une lionne ». Je ne veux rien regretter et tout ce que je mettrai en œuvre sera fait avec le cœur.

Le plus gros risque que tu ais pris? Arrêter mon activité actuelle, qui me permet d’avoir un salaire fixe.

La meilleure décision ? Celle d’arrêter une activité qui ne me convient plus et dans laquelle je ne m’épanouis plus.

La pire décision ? C’est de ne pas l’avoir fait avant. Mais je fais confiance au destin, je pense qu’avant je n’étais pas prête.

Quelle est ta force ? C’est de croire fortement en mon projet et d’avoir le soutien de ma famille. Ainsi que mon goût pour le conseil, ma touche personnelle pour la tendance.

Ta faiblesse ? Ma sensibilité, mon empathie face à la détresse des gens.

As-tu une devise ? Ma devise est la même que mon leitmotiv : Stay strong (reste fort) et ne rêve pas ta vie, vis tes rêves.

Qu’est-ce qu’être entrepreneur d’après toi ?

En mon sens, un entrepreneur est quelqu’un qui croit fortement en ce qu’il fait ou vend. Il sait prendre des risques et doit avoir la tête sur les épaules pour prendre les bonnes décisions.

Quel(s) chemin(s) t-a(ont) mené à l’entrepreneuriat et que souhaites-tu partager au travers de cette entreprise ?

Je suis quelqu’un d’entier, aussi bien personnellement que professionnellement. Je m’investis vraiment.

J’ai été bafouée il y a quelques années. Professionnellement, j’ai vécu trois années difficiles, du fait d’une relation conflictuelle avec ma hiérarchie. Les dégâts ont été terribles.

De cette mauvaise expérience, je suis ressortie plus forte. Le chemin a été long, mais j’ai réussi à me reconstruire ; d’où ma grande passion pour aider les autres. C’est ma vie, mon expérience qui m’ont menées à l’entrepreneuriat. J’en suis fière. Aujourd’hui je remercie mon passé…il est devenu ma force.

Quelles sont les valeurs que portera ton entreprise ?

L’intégrité et le respect de soi.

Quel bénéfices pour les clients de travailler avec toi ?

Je veux le meilleur pour chacun d’eux. Ma personnalité, mes goûts, ma technique feront la différence et je le pense permettront de répondre au plus près de leurs attentes.

Quelle est ta vision de la réussite / du succès ?

Ma réussite sera de satisfaire tous mes clients en leur ayant apporté quelque chose qui les aidera pour la suite.

En tant que femme, pas seulement en tant qu’entrepreneure, que souhaiterais-tu dire aux femmes et aux hommes qui liront cette interview ?

Écoutez votre cœur, la vie est courte !

Communication

Peux-tu partager les outils de communication que tu as mis en place pour te développer ? Ou ceux que tu envisages pour le lancement.

J’aurai comme outil de communication un site internet. Celui-ci devrait voir le jour au dernier trimestre de 2015. J’envisage également de proposer des ateliers découverte.

Engagements

Es-tu engagée dans le mouvement associatif ? (bénévole, membre, adhérente, donatrice)

J’ai été membre d’une troupe de théâtre jusqu’en novembre 2014 SLSF (Saint Loubès sans frontière). Nos bénéfices servaient à financer des projets humanitaires. J’espère reprendre quand j’aurai plus de temps.

Que penses-tu des partenariats entreprises-associations ?

Je trouve cela formidable. Je suis pour l’entraide.

Et la dernière…  Comment vois-tu la suite ?

Que tous ceux qui ont douté de moi aujourd’hui… reconnaissent avoir eu tort !

 

 

Publicités

Commenter l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s