La preuve par l’exemple


Une communication bien maîtrisée portera toujours ses fruits
Une communication bien maîtrisée portera toujours ses fruits

On a beau dire, la communication reste encore largement sous-estimée par les acteurs qui en auraient bien besoin.

Aujourd’hui, pas de grand discours, seulement la preuve que, toujours parfois, une communication bien étudiée peut effectivement porter ses fruits.

Dans le cas contraire, les fruits en questions pourraient bien nuire à votre image.

Voici l’un de ces fruits, au sujet d’une campagne de publicité réalisée pour la Fédération Française de Bridge. Voici donc un exemple de mauvaise récolte, obtenue en réaction à une vidéo publiée sur une plate-forme de vidéos en ligne tout public : « Je ne sais pas ce qui est le pire par rapport à ce spot de pub : l’avoir proposé (agence) ou l’avoir accepté (client) ».

La teneur du commentaire est clairement négative. Le destinataire du message publicitaire – le grand public – ne s’attarde même pas sur le fond, mais sur la forme.

Par ailleurs, j’ai découvert la vidéo en suivant un lien partagé par un contact Facebook. Le lien renvoyait vers un post intitulé « Si vous travaillez dans la publicité, ne regardez pas cette vidéo« . Un titre accrocheur, qui pousse justement à faire le contraire. L’auteur de l’article, qui introduit la vidéo en quelques brèves lignes, fait part d’un jugement très négatif quant au contenu de celle-ci. Ne laissant alors plus la place à l’interprétation libre de la vidéo, par un internaute potentiellement intéressé par le message. Cela, en communication, s’appelle le bruit. Le bruit vient enrayer la bonne diffusion du message. Cela s’appelle également un feed-back. Le feed-back est la réaction, positive ou négative, dont fait part le destinataire/récepteur du message. Cette réaction doit impérativement être identifiée et considérée sérieusement par l’émetteur du message. Elle constitue un, voire LE levier d’amélioration à prendre en compte lors de futures conceptions de messages. Avis, donc, aux agences et entreprises (clientes).

Une fois de plus, je ne saurai que trop vous conseiller de soigner votre identité, tout d’abord, afin de vous forger une image qui réponde à ce que vous souhaitez que vos cibles perçoivent vraiment de vous, ainsi que de vos messages. Tentez également de vous fondre dans l’esprit de votre destinataire/cible. Seriez-vous sensible à cette vidéo ?

On reconnaîtra également le manque de créativité de la part de l’agence, qui effectivement, n’a pas su fournir ni une proposition très élaborée, ni très qualitative en réponse au brief de son client.

La preuve par l’exemple.

A bientôt!

Publicités

Commenter l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s