Le rôle de la mission d’entreprise dans le processus de recrutement


Depuis l’obtention de mon diplôme en novembre dernier, j’ai eu la chance de trouver un CDD s’enchaînant avec la fin de mon stage de fin d’étude. On m’a confié la communication globale d’une école de théâtre située dans le Gers, récemment crée.

Cette opportunité répondait parfaitement à mes attentes car je suis intéressée tout particulièrement par la communication des très petites entreprises. Bien que de courte durée, deux mois, j’en ai retiré une riche expérience et une sérieuse mise en situation de mes acquis théoriques et pratiques.

Cela m’a permis d’observer à quel point le fossé entre ce que l’on apprend en se spécialisant dans la communication, et ce qui en ressort sur le terrain, est important ; notamment lorsque le chef d’entreprise, lui, n’appartient pas à la sphère communication et est centré sur son cœur d’activité.

Je serai amenée à partager avec vous ces différents acquis, mais cette entrée en matière concerne ma recherche actuelle d’emploi dans la communication.

Je postule en ce moment à différentes offres. L’une d’elles m’amène à cet article. L’une des choses primordiales à faire lorsque l’on postule, c’est de se renseigner précisément sur l’entreprise qui recrute. Merci Internet et ses innombrables sources d’informations.

Je me suis naturellement rendue sur le site de l’entreprise en question afin de découvrir son cœur d’activité bien sûr, mais aussi son historique, et enfin et surtout, ses valeurs et ses missions.

Les valeurs de cette entreprise ressemblaient à celles de nombreuses autres. Je ne les citerai pas, je vous invite à comparer quelques entreprises et vous verrez de vous-même qu’elles se rejoignent bien souvent. La mission d’entreprise est souvent confondue avec les objectifs de celle-ci. Or la mission n’a rien à voir. Elle définit en un énoncé bref et concis la raison d’être de l’entreprise. Elle fait état de son activité et de son marché, de la façon dont elle opère et de quelle manière elle se distingue des concurrents. On y retrouve également les valeurs clés que cette dernière souhaite incarner.

Ainsi la mission d’entreprise s’adresse principalement à ses prospects. C’est cet énoncé qui est la première vitrine de l’entreprise, l’argument principal de vente. D’où sa haute importance. Le prospect choisira telle ou telle entreprise selon divers critères, incluant ses propres systèmes de valeurs. S’il se reconnaît en l’entreprise, c’est déjà pour elle un grand atout.

Alors tout comme la mission d’entreprise a pour fonction de séduire et de convaincre un client potentiel, lors de ses phases de recrutement, celle-ci doit également séduire le candidat idéal potentiel. Tout comme elle tente de convaincre des bénéfices consommateurs que son offre propose, la mission d’entreprise doit être en mesure de convaincre les candidats des opportunités que l’entreprise présente pour leur carrière. Le candidat devrait savoir si les missions qui lui incomberont, et la vision d’entreprise qu’il choisit  de partager répondent à ses attentes. Au même titre que le candidat devra à son tour convaincre de sa légitimité et des avantages pour l’entreprise de l’embaucher. Si l’importance de la définition de cette mission a été sous-estimée, le client potentiel choisira peut-être malgré tout de traiter avec l’entreprise, et le candidat potentiel choisira peut-être également de postuler, mais les risques sont nombreux. Les consommateurs, comme les jeunes diplômés, ne cherchent plus seulement un produit/service ou un salaire, à long terme c’est le besoin d’épanouissement personnel et professionnel qui prime et créera un lien durable. Lequel est en lien direct avec le système de valeurs adopté par l’entreprise, dans lequel et ses clients et ses collaborateurs se retrouvent.

Afin d’illustrer ce propos, je prendrai ma propre expérience. Je suis bien contente que ma première expérience salariée dans la communication n’est durée que deux mois. En effet, je ne me reconnaissais pas dans la vision de l’entreprise qui prônait l’élitisme dans l’apprentissage du théâtre. Qui plus est, et il s’agit là de mon point de vue personnel, cette école était tout à fait en contradiction avec son marché, qui, de par une implantation rurale d’une part, et d’une population âgée ou à faible pouvoir d’achat d’autre part, ne pourra se développer ou très difficilement.

C’est pourquoi j’ai tout de même choisi de postuler, car le secteur d’activité est intéressant et qui plus est  parce qu’il est difficile de faire la fine bouche lorsque l’on est jeune diplômée. Mais j’ai une idée bien précise de l’environnement dans lequel je souhaite évoluer professionnellement, et pour le moment, je n’ai aucune idée si cette entreprise pourra m’apporter ce que je recherche.

Publicités

Commenter l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s