Small talk et autres elevator pitch


Je vous parlais de jargon de communicant..? En voilà encore.

Le small talk c’est LA technique d’approche dont nous avons TOUS besoin. Que nous devrions tous maîtriser. Surtout nous, communicants.

Quesako le small talk? Vous êtes-vous déjà retrouvé dans un ascenseur en tête-à-tête avec un inconnu, ou au contraire avec une personne que vous souhaitiez à tout prix rencontrer, mais à qui vous n’avez finalement pas su vous présenter. Temps impartis trop court ? Timidité ? Vous ne saviez pas quoi dire ? Le small talk est fait pour vous.

Il s’agit d’une technique d’approche d’autrui. On rencontre très souvent, voire tous les jours, un tas de personnes que nous connaissons plus ou moins et avec qui nous sommes amenés à converser pour la première fois. Selon le contexte, l’enjeu peut passer de la simple envie de faire connaissance, à celle de démarcher un client potentiel, ou pour moi en tant qu’étudiante, de rencontrer de futurs responsables de stage/employeurs.

L’elevator pitch et le small talk sont de petites discussions visant à faire passer un maximum d’informations sur soi en un minimum de temps. Le tout en fonction de ce que l’on souhaite que notre interlocuteur se souvienne. Elles visent également à introduire une conversation sur des sujets plus denses et pertinents que le temps qu’il fait.

Alors en pratique, le small talk interviendra plus souvent dans notre vie de tous les jours, au contact d’une personne qui attend avec nous un bus qui tarde à venir, ou encore de notre compagnon de table au cours d’un dîner dans lequel nous ne connaissons personne. L’elevator pitch, lui, est plus formel. Il intervient principalement dans un cadre professionnel, c’est grâce à lui qu’on distribue nos cartes de visites et qu’on établi son réseau.

L’objectif principal de ces deux techniques est donc de se vendre. Il consiste à donner la meilleure image de soi (la première impression étant souvent toujours déterminante) et de laisser un souvenir à notre l’interlocuteur, au travers d’un discours bref mais structuré.

Un art, donc, à travailler, mais surtout à pratiquer.

Et si vous ne savez pas comment vous y prendre, je vous invite à lire ce livre de Florence LEBRAS, dont je me suis inspirée pour cet article et que je trouve très bien construit. Un bon coup de pouce pour les plus timides…

Publicités

Commenter l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s