Greenwhashing, greenspeaking, du pareil au même


Aujourd’hui j’ai eu mon premier cours de communication responsable. C’était très intéressant. Et au même titre que j’ai décidé de me mettre sérieusement au digital, j’ai également décidé d’évoluer vers un comportement vraiment éco-responsable.

Même si je suis loin d’être une écolo assidue, je mets quand même en pratiques quelques principes basiques de sauvegarde de la planète. Tri des déchets, économie d’énergie, etc. Mais même à mon niveau pourtant pas très poussé, j’ai pu remarquer que d’autres jeunes de mon âge ne sont pas aussi sensibles aux enjeux du développement durable.

La faute à l’éducation. Nos parents, et la génération qui a suivi ont grandi à mille lieux de ces questions. Comment alors pourrions-nous être acteurs engagé d’un développement durable aussi bien écologique et économique qu’humain? Car le développement durable ne concerne pas seulement la sauvegarde de la planète, il concerne à titre aussi important, la condition humaine.

Le développement exponentiel des contacts humain via Internet n’en fini plus alors que beaucoup d’entre nous disent à peine bonjour à leur voisin et que l’idée même de partager un Kinder Bueno avec quelqu’un nous est insupportable. Nous, humains, ne nous voyons qu’à peine. Les entreprises elles-mêmes ne voient plus, peut-être n’ont-elles même jamais vu, l’Homme derrière le client.

L’homme est une considération récente à vrai dire. Crédit Agricole, BNP Paribas, Orange ont commencé en 2010 à placer vraiment l’Homme au coeur de sa communication. La FNAC a annoncé en 2011 un nouveau plan stratégique à 2015, où la famille non plus le client, sera la préoccupation majeure.

Le greenwashing ou greenspeaking est une technique de communication consistant à communiquer autour de mesures environnementales ou sociales, alors que ces dernières sont mineures, en compoaraison à ce qui pourrait et/ou devrait être fait. Par exemple, Total qui communique sur les économies de papier réalisées à son siège à la Défense en région Parisienne. Un engagement responsable de la part de Total serait de mettre en œuvre une réflexion concrète autour des problématiques liées à son cœur d’activité, à savoir l’extraction, la transformation et la distribution de pétrole. Les économies de papier sont certes importantes à une certaine échelle, mais dans le cas de Total, il est hypocrite et faussement responsable de communiquer sur cela et ainsi de prétendre avoir une démarche et une politique éco-responsable.

Aujourd’hui les entreprises sont confrontées à de nombreux enjeux, dont ceux d’une RSE sincère, cohérente et transparente.

Les consommateurs même s’ils sont loin d’être eux-mêmes des modèles de conduite en matière de développement durable, attendent et attendront des marques un engagement concret et visible. Parce que malgré l’individualisme ambiant, on aime, on a besoin de se donner bonne conscience en se disant qu’on change un peu le monde à notre niveau (qui, selon moi pourrait être bien plus élevé si tout le monde s’y mettait vraiment – mais là c’est vendredi soir, on verra lundi…) en consommant.

Les modèles de développement économiques sont clairement à redéfinir et les cerveaux (les nôtres, humains -très majoritairement- consuméristes) à reformater. La question qui se pose, au vue de l’influence de la télévision sur la pensée collective, est de savoir si les entreprises et la publicité ont un rôle majeur à jouer dans la prise cette conscience. Et surtout, de savoir comment elle peut jouer ce rôle.

Petit clin d’œil à Agnès, éco-citoyenne affirmée, qui a participé à réveiller ma fibre écologique.

Publicités

Une réflexion sur “Greenwhashing, greenspeaking, du pareil au même

  1. Les médias ont un rôle central à jouer dans la prise de conscience écologique, et surtout les médias de masse que sont la télévision et la presse. Si les messages éco-responsables y sont relayés, l’impact est décuplé !

    J'aime

Commenter l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s